RPG Les-Chevaliers-d'Émeraudes
Bienvenue à toi habitants d'Enkidiev ou Membres de l'Empire noir !
N'oublie pas de laisser ta signature sur les manuscrits.
Et surtout oui surtout Amuses-toi !

Tu es nouveau et tu ne comprends pas tous. Alors rends-toi dans le "coin invité"

Rejoins-nous !

RPG Les-Chevaliers-d'Émeraudes

Les chevaliers d'émeraudes tu connais ? Tu aimerais vivre l'aventure toi-même être toi aussi une légende alors, plonge dans cet univers magique médiéval et fantastique à la fois! Imagination et évasion sont les maîtres mots de ce forum !
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Seni [en cours]

Aller en bas 
AuteurMessage
Seni

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1
Age : 21
Date d'inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Seni [en cours]   Dim 4 Mar - 21:07


Image de votre personnage



Nom : Seviyorum

Prénom : Seni

Race : Humain

Âge : 16 ans

Taille/Poids :
Taille : 1 m 70 environ
Poids: 60 kg

Comment il voit la vie : Seni a une vision assez négative de la vie. Depuis la mort de son père, il a perdu sa joie de vivre qu'il essaie peu à peu de retrouver. Il a un fond sombre qu'il dissimule comme il peu avec un masque qu'il s'est créé pour ne pas faire éprouver de la pitié aux personnes connaissant sont histoire.

Royaume Natal : Jade

Royaume Choisi : Emeraude

Rang (chevalier, écuyer etc) : (Le grade est donné en fonction du test RP donc si vous voulez être chevalier il faut un Test Rp très complet)

Armes : (Aucune en début de jeu, vous devez les acheter)


Description Mentale : (6 lignes minimum)
Seni est quelqu'un d'assez négatif. Depuis que le drame s'est produit, il a presque le sentiment que tout lui est du et a mal tourné.
Jeune homme à l'origine volontaire et toujours serviable, d'un naturel aimable et altruiste, il a désormais une vision particulière des choses: "j'ai besoin d'affection pour combler un manque donc je me sers sans voir si je fais du mal aux autres, je ne vois que mon point de vue et pas celui des autres"

Description Physique : (6 lignes minimum)

Seni est un jeune homme de taille moyenne. Il a une silhouette fluette et discrète faisant douter de son ascendance paysanne et des durs labeurs auxquels il est sensé être habitué. Sa démarche est souple, féline et égale presque l'élégance de celle des Elfes. Il est souvent sur le qui vive, près à se dissimuler aux autres à chaque bruissement de feuilles. c'est un jeune solitaire tant par son caractère que par sa silhouette. Il est sauvage et n'attire pas la sympathie. Ses vêtements sombres le rendent rarement visible aux yeux de celui qui ne le cherche pas. Il cherche à fuir la société qu'il rend responsable du drame qui lui est arrivé.
Son visage est caractéristique de sa patrie d'origine: c'est un doux visage encadré de cheveux d'ébènes mi-longs. Sa peau blanche contraste avec ses cheveux et ses yeux sombres. Ceux-ci reflètent ses émotions. Ils sont grands et souvent empreints d'une grande tristesse. Ils montrent également l'infini de son âme profonde et sa noirceur inquiétante qui peut à tout instant le faire sombrer dans le mal. Il a parfois des mèches devant ses yeux, masquant leur expression le plus souvent grave. Les émotions qui passent sur son visage sont fugaces, il conserve en permanence un masque dur, inexpressif. Dans ses rares moments de paix, il laisse couler ses émotions et s'allonge, dans les herbes hautes, pleurant à chaudes larmes et laissant s'écouler tout le chagrin et les déceptions qu'il conserve en lui. Sa bouche, arbore parfois un rictus sadique, en contradiction avec l'impression de texture de satin. Ses lèvres rouges sang à l'expression sévère portent en elles un seul message : celui de la vengeance. Cet étrange visage d'ange corrompu est souvent masqué par la capuche de son long manteau noir qu'il porte souvent.


Histoire : (15 lignes minimum)
Seni est né et a grandi dans un petit village du royaume du royaume de jade. C'est un fils de paysans honnêtes et travailleurs.

Spécialités : Puissance : Méditation : Vitesse: Savoir : Persuasion : Instinct :
(Le nombres de points à répartir est définit en fonction de votre rang. Pour plus d'information se rendre ici)


Test RP : (Obligatoire cela influencera votre rang)
C'est une rédaction que j'ai écrite en cours, je ne sais pas si elle conviendra. Si non, je peux poster un texte en rapport avec le contexte.
C'est une suite de texte, le texte de base étant le dernier jour d'un condamné de Victor Hugo et la consigné étant de se mettre à la place qu'un prêtre.

"Tout à coup la série de boutiques qui occupait mes yeux se coupa à l'angle de la place : la voix de la foule devint plus vaste, plus glapissante, plus joyeuse encore; la charrette s'arrêta subitement et je faillis tomber la face contre les planches."

J'avais assisté à toute la scène depuis la montée du condamné dans la charrette jusqu'au récent arrêt de celle-ci.
Autour de nous, la foule se pressait dans l'espoir de pouvoir apercevoir le condamné. Je sentais que la foule le considérait comme une simple distraction et je ne pouvais le supporter. A quel point ces personnes pouvaient-elles manquer d'humanité ? m'interrogeais-je.
La foule riait, gloussait et s'agitait comme si voir un homme ayant commis un crime, et qui allait probablement mourir, était le plus réjouissant de tous les spectacles.
Certains allaient jusqu'à l'injurier. J'essayais de détourner mes yeux de ce spectacle affligeant lorsque mon regard se porta sur le condamné.
C'était un homme maigre et affaibli. Dans une autre situation, si l'on ne connaissait pas son passé, on aurait uniquement pu éprouver de la pitié pour lui. Un détail me poussa à l'observer un peu plus longtemps : ses yeux. Ils étaient éteints de tout éclat, comme si la vie avait déjà quitté son corps. En les regardant plus longtemps, on pouvais voir une légère lueur, celle du repenti, celle de la volonté de se faire pardonner, de recommencer une vie nouvelle. Malheureusement, je savais que cela lui serait impossible, on m'avait informé du sort que l'on lui réservait : la peine capitale. Apparemment, il s'en doutait car la minuscule étincelle disparut, peu après que je l'ai aperçue, comme si elle n'avait jamais existé.
L'homme retomba alors dans l'apathie, comme si son âme avait déjà fui son corps, ne supportant pas le peu de vie qu'il lui restait à endurer.
J'allais continuer ma discrète analyse du condamné quand on m'interpella : les soldats qui nous escortaient avaient réussi à repousser la foule et nous devions les suivre pour enter dans une grande et imposante construction : le Palais de Justice.
On m'informa que je devais d'abord patienter dans une petite salle que l'on m'indiqua et qu'on viendrait me chercher dès que l'on aurait besoin de moi. Une fois installé, je ressassai les évènements qui m'avaient le plus choqué durant le court trajet en charrette qui m'avait parut durer des jours.
La première chose qui me vint à l'esprit fut le comportement de la foule, évènement qui restera à jamais gravé en moi tant il fut déroutant. Comment pouvait-on manquer autant d'humanité? Pourquoi la population nourrissait-elle une telle haine envers une personne qu'elle ne connaissait pas ou presque pas? Telles étaient les questions auxquelles je tentais de répondre. Je voyais la scène dans ma tête comme si j'y assistais une nouvelle fois. Je voyais de nouveau la foule hurler, rire et parfois même parier sur le temps qu'il lui restait à vivre au condamné !
Certaines personnes prétendaient l'avoir connu, d'autres l'injuriaient constamment. N'avaient-ils point d'âme? Selon moi, toute personne devait avoir droit à une seconde chance, à un repentir. N'est-ce pas cela que Dieu nous a enseigné?
Tout en m'interrogeant encore, une autre image, encore plus choquante que la première vint s'imposer à mon esprit: c'était l'image du condamné. J'avais pu l'observer pendant le trajet et j'avais en mémoire toutes ses attitudes. Son envie de dire adieu à la terre qu'il avait connue, son désir de toiser la population insolente. Tout cela lui avait été rendu impossible par l'angoisse de la mort, l'injustice dont il avait été victime : il savait où il se rendait lors du voyage et savait qu'il s'y rendait pour être jugé. Seulement... la justice avait un défaut : elle était souvent injuste.
Je me réprimandai d'avoir pensé cela d'une autorité supérieure mais je savais à l'intérieur de moi que j'avais raison.
On vint me chercher pour me demander de rejoindre le condamné.
En entrant, je remarquai immédiatement le condamné. Je me glissai près de lui et murmurai:
" - Que Dieu vous garde"

Un petit commentaire : Ce forum a l'air très bien et j'ai hâte de le découvrir entièrement.
Je ne me souviens plus comment fonctionnent les saisons dans les chevaliers d'émeraude donc je m'excuse d'avance des quelques incohérences qu'il risque d'y avoir.

Où avez-vous connu le forum ? :
En cherchant un bon forum de rpg pour pouvoir me remettre au rp que j'ai abandonné depuis un an.

Votre activité sur le forum : (échelle de 1 à 10) Est-ce à remplir selon le temps que l'on compte passer sur le forum ou est-ce remplis par les modérateurs?

Connaissez-vous les chevaliers d'émeraudes ? :
Oui, et j'adore cette série de livres que j'ai lue jusqu'au dernier paru.

Code contenu dans le règlement :[HR147H]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Seni [en cours]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Demande d'autorisation de suivre les cours
» Cours sur le RP Théorique , synthèse de notre monde .
» [En cours] Lapin minuteur
» la cours du voïvode et son armé (1500point)
» Cours d'harmonica

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Les-Chevaliers-d'Émeraudes :: » Rescencement des âmes :: x Alive ?-
Sauter vers: